Daniel Tomassi - Scénographe - Plasticien

 

Portrait scénographique

Autoportrait

Question identitaire

Variation technique

Contact

Accueil

Le portrait scénographique.
Autoportrait.
Question identitaire.
Variation technique .
Contact.
Le portrait scénographique.

 

 

 

 

Les oeuvres

© Tomassi 2010

Presse

Plan du site

Mentions légales

Un autoportrait scénographique, Virginia b1

Dans le cadre de la réalisation d’un portrait scénographique, les figures hiéroglyphiques projetées dans l’argile, résument le vécu du modèle en tant que condensé affectif porteur de significations.

 

Un tel portrait est narratif, il raconte une histoire personnelle. Mais la subjectivité narrative poussée dans ses épanchements les plus extrêmes peut parfois s’ouvrir sur une objectivation surprenante. Cet autoportrait scénographique expose ce déplacement du sujet vers l’objet.

 

 

Descriptif des étapes de la réalisation. Je suis intervenu moi-même dans l’argile comme le faisait mes modèles. J’ai ensuite interprété mes propres traces moulées en résine, par la couleur et le dessin sous forme d’un dialogue iconographique.

 

Cette expérience a débuté en juin 1993 dans les Cévennes, près d’Anduze. Je travaillais en tant que scénographe pour la compagnie « Orion danse » en résidence au centre artistique Roy Hart, localisé au château de Malérargues. Je finalisais la conception d’une scénographie pour un spectacle de danse contemporaine intitulé « Amours d’argile ».

 

Parallèlement à cette création, j’ai décidé de réaliser mon autoportrait scénographique. J’ai placé mon caisson rempli d’argile, à l’arrière des gîtes, dans une clairière, sous un mûrier. Comme pour mes modèles, j’ai utilisé un territoire d’argile de proportion A4 et d’une dimension de 0.84 x 1.18 m.

 

 

 

 

Intervention dans l’argile

Intervention dans l'argile l Des évènements inducteurs l Un caillou devient montagne l  Visualisation de l’autoportrait