Daniel Tomassi - Scénographe - Plasticien

 

Portrait scénographique

Autoportrait

Question identitaire

Variation technique

Contact

Accueil

Le portrait scénographique.
Autoportrait.
Question identitaire.
Variation technique .
Contact.
Le portrait scénographique.

 

 

 

 

Les oeuvres

© Tomassi 2010

Presse

Plan du site

Mentions légales

En visite à mon atelier, un ami amateur de géographie et de cartographie, voit ce paysage prendre forme. Je lui explique mon intention de représenter, sur cette face du portrait, une vision panoramique du Colorado. Sans hésiter, cet ami me répond que l’Etat du Colorado est un rectangle ayant, de mémoire, les mêmes proportions que mon tableau. La vérification sur un atlas confirme cette impression, le Colorado est un état rectangulaire de proportion A4.

 

 

Étonnamment, le rapport entre la largeur et la longueur du rectangle qui définit les frontières du Colorado est exactement le même que celui d’une page de format A4, format européen de 21 x 29,7 cm et donc proportionnellement identique au champ de mon autoportrait scénographique.

 

De Florissant Fossils Beds au Pikes Peak

 

Suite à cette constatation, par curiosité, j’ai repéré sur la carte du Colorado l’emplacement géographique réel correspondant à la position du caillou tombé dans mon tableau. Par superposition, le caillou indique le Parc National des Fossiles à Florissant (Florissant Fossil Beds National Monument), qui fut anciennement un lac, il y a 33 millions d’années. Ce lac asséché me fit penser à la flaque d’eau de ma page d’argile, qui s’évapora sous l’effet de la chaleur d’un soleil de juin.

 

 

Inévitablement, le 23 mai 1994, accompagné d’une amie de Montréal, je suis parti pour le Colorado. Nous sommes parvenus à Florissant, une très petite ville au pied des Rocheuses, à 50 kilomètres à l’Ouest de Colorado Springs.

 

Mon amie avait la certitude que le caillou blanc lancé par la danseuse et chu sur le territoire d’argile, correspondait à cette montagne, le Pikes Peak. D’ailleurs, sur la carte, la place occupée par le caillou, délimitait un périmètre suffisamment large enveloppant à la fois le Florissant Fossil Beds et le Pikes Peak.

 

En empruntant une route réservée à une course automobile pour l’independence day, nous avons pu atteindre, en voiture, le sommet du Pikes Peak à 4300 mètres d’altitude. Nous avons roulé sur une route de terre au milieu d’amas de roches de granit rouge couverts de neige. J’éprouvais l’étonnante sensation d’évoluer dans mon tableau. Le panoramique s’ouvrant sur les plaines du Middle-West me rappelait mon paysage peint.

 

Psyché et géographie devenaient consubstantielles.

 

L’aspect topique du phénomène identitaire se confirma pour moi ce jour là au Colorado. L’identité est un phénomène qui ne procède pas de l’utopie, de l’u-topia, du hors lieu, mais de la topia, du lieu géographique défini et concret.

 

Ce lieu n’est pas une terre mère, une terre nation, mais une terre à connaître.  

 

Voir l’autoportrait

intervention dans l'argile l Des évènements inducteurs l Un caillou devient montagne l  Visualisation de l’autoportrait

Un caillou devient montagne